Suivez-nous sur:

Hoxhaj annonce la signature de l'ASA et la création de la FAK (vidéo)

Pristina, le 30 avril 2014 - Le ministre des Affaires étrangères, Enver Hoxhaj, lors d'une conférence aux étudiants de l'Université de Gjilan "Kadri Zeka" a décrit cette semaine historique pour un Kosovo européen. En présence des étudiants et des professeurs de cette université, Hoxhaj a annoncé que cette semaine se concluront les négociations sur la signature de l'Accord de stabilisation et d'association (ASA), en disant que c'est l'événement le plus important pour le Kosovo.
Pendant la conférence, le chef de la diplomatie kosovare a parlé d'autres processus importants liés au renforcement de la citoyenneté et de la personnalité internationale et de l'approche de la politique étrangère du Kosovo.

En ce qui concerne les relations avec l'UE, Hoxhaj a touché les dimensions dans lesquelles le Kosovo a exploité sa communication avec les institutions européennes, en soulignant les succès obtenus à cet égard. Il a également souligné l'engagement concret et basé sur l'analyse et l’étude de la diplomatie kosovare vers les aspirations du Kosovo à l'adhésion à l'ONU.

Le ministre des Affaires étrangères du Kosovo a parlé de la création des Forces armées du Kosovo (FAK), l’appelant un processus historique pour le Kosovo. " La création de la FAK est prescrite à des partenaires internationaux parce que cela a été prévu par le paquet d’Ahtisaari et je suis sûr que ce processus est irréversible" a déclaré Hoxhaj, exprimant la confiance que cette procédure ne sera pas bloquée à l'Assemblée du Kosovo. Il a également souligné qu'il existe un soutien pour la création de la FAK par les États-Unis et l'OTAN.

Le ministre Hoxhaj a également introduit le concept de puissance douce ou puissance intelligente, en disant que la source de ce pouvoir est la diplomatie, la culture, les institutions démocratiques. "Au cours de ces quatre années, nous avons fait des efforts pour utiliser ce concept et le présenter avec attention dans certaines situations. Depuis la déclaration d'indépendance du Kosovo en 2008 jusqu'à maintenant, la politique étrangère du Kosovo a été l'une des priorités clé de la République du Kosovo " a déclaré Hoxhaj, présentant les principaux objectifs et les résultats obtenus jusqu'à présent.

Ensuite, le ministre Enver Hoxhaj a discuté et répondu aux questions des étudiants en matière de politique étrangère, des rapports spéciaux sur certains États et d'autres développements importants à cet égard.

Le Kosovo est aligné avec les partenaires internationaux pour soutenir les droits fondamentaux des iraniensLe vice-ministre des Affaires Etrangères, Anton Berisha, réagit au patriarche serbe: Ses déclarations sont des conclusions de regret et hors de l'esprit de la fêteLe ministre des Affaires étrangères Pacolli: le Kosovo et la Slovénie vont approfondir la coopération économique, Forum économique dans les trois moisLe ministre Pacolli: Nous ne permettrons pas la partition, le plan Ahtisaari et la confrontation mondiale en blocs pour les membres de l'ONU