Suivez-nous sur:

Le ministre Hoxhaj du Département de Philosophie, cette semaine est importante en tenant compte de la conclusion de l'ASA

Pristina, le 29 avril 2014 — Le ministre des Affaires étrangères du Kosovo, Enver Hoxhaj a déclaré que cette semaine est très importante pour l'avenir européen du Kosovo parce qu’il y aura la conclusion des négociations pour la signature de l'Accord de stabilisation et d'association avec l'UE et que cela aura lieu très rapidement.

"Quand il s'agit de l'intégration européenne du Kosovo, je ne suis pas par hasard à la Faculté de Philosophie, car cette semaine est européenne vu que la conclusion des négociations pour la signature de l'ASA est l'événement le plus important pour le Kosovo. Notre relation avec l'UE nous ne l’avons jamais considérée au niveau Pristina — Bruxelles, mais en deux dimensions: la première concerne la communication avec toutes les institutions de l'UE, et la seconde, concerne la coopération avec d'autres institutions européennes à la recherche de soutien ouvert aux développements au Kosovo " a déclaré Hoxhaj.

Dans son discours devant les étudiants de sciences politiques à la Faculté de philosophie, Hoxhaj a déclaré qu’il se sentait bien face aux étudiants pour la vieille promesse qui a tenu en 2007, quand il était nommé ministre de l'Éducation, concernant la décision de non-continuation d’enseigner à l'université aussitôt qu’il prend une position publique dans le gouvernement.

Il a parlé des priorités de la politique étrangère du Kosovo dans les quatre dernières années et comment ils se sont utilisés avec beaucoup de succès par une réflexion stratégique bien planifiée en fonction de la puissance intelligente, un concept combinant la puissance douce et dure.

"Depuis la déclaration d'indépendance du Kosovo de 2008 jusqu'à maintenant, la politique étrangère du Kosovo a été l'une des principales priorités du gouvernement. Notre objectif concernait la reconnaissance du Kosovo par le plus grand nombre de pays, l'adhération à des organisations régionales et internationales, l'intégration du Kosovo dans l'UE et dans l'OTAN et la protection des intérêts des citoyens à l'étranger " a déclaré Hoxhaj.

L'un des défis, selon Hoxhaj, pour le Kosovo et qui l'a suivi depuis l'adhésion de 2008 est l’adhésion à l'ONU, mais dans les cinq prochaines années, le processus peut être débloqué et le Kosovo peut être adhéré à l'organisation.

Ensuite, le chef de la diplomatie kosovare a répondu aux questions des étudiants, y compris la reconnaissance de cinq pays membres de l'UE, la création de tribunaux spéciaux et de l'impact sur l'image du Kosovo et d'autres développements.
 

Communiqué de presseLe Premier Vice-Premier ministre et Ministre des Affaires Etrangères, Behgjet Pacolli, a rencontré le Groupe d'Amitié du KoweïtLe Ministre des Affaires Etrangères, Pacolli, entame la visite officielle dans la Principauté de Liechtenstein, pour continuer dans la Confédération suisseCommuniqué de presse