Suivez-nous sur:

Le vice-ministre Petrit Selimi tient un discours à la 11e conférence internationale sur le dialogue interreligieux à Doha du Qatar

Doha, Qatar, le 26 mars 2014 — Le vice-ministre des Affaires étrangères de la République du Kosovo, Petrit Selimi, a eu un discours sur le panneau intitulé «Création d'espaces partagés de dialogue: appuyer et promouvoir la compréhension entre les communautés qui ont été en conflit ».

Le panel a été organisé dans le cadre de la 11e Conférence internationale pour un dialogue interreligieux à Doha du Qatar par le ministère des Affaires étrangères du Qatar et le Centre international pour le dialogue interreligieux à Doha.

Lors de la visite au Qatar, le vice-ministre Selimi a rencontré le secrétaire général de l'organisation de la coopération islamique, Iyad Ameen Madani et le ministre tunisien des Affaires religieuses, Mounir Tlili.

Outre la conférence internationale sur le dialogue interreligieux, le vice-ministre Selimi a également participé à la cinquième réunion du processus d'Istanbul pour la lutte contre la discrimination fondée sur la croyance religieuse, qui est une série de réunions annuelles qui vise à faire progresser la mise en œuvre de la résolution 16 / 18 à s'attaquer à l'intolérance et la discrimination fondée sur la croyance religieuse.

Comme initiateur de l'initiative «Interfaith Kosovo », le vice-ministre Selimi a parlé à un public varié composé de diplomates, d'universitaires et d'experts sur le dialogue interreligieux. Selimi a introduit le portfolio diversifié d'activités interreligieuses mises en œuvre dans le cadre de la «Interfaith Kosovo».
Cette initiative a été lancée par le ministère des Affaires étrangères avec les communautés religieuses et les organisations de la société civile qui promeuvent le dialogue interreligieux au Kosovo et dans la région comme un instrument pour construire des sociétés démocratiques qui respectent toutes les communautés indépendamment. Le succès de cette initiative a été possible grâce à l'appui des partenaires exécutifs, «Tony Blair Faith Foundation» et le British Council, et grâce à des partisans clés, l'ambassade de Norvège et de l'ambassade britannique à Pristina.

Lors de son discours à la conférence, le vice-ministre Selimi a également résumé la coexistence historiquement pacifique entre différentes confessions au Kosovo, servant de cadre pour expliquer l'état actuel des relations entre les membres de la communauté islamique et orthodoxe comme une conséquence, et non comme une cause de guerre. Pendant ce temps, le vice-ministre Selimi a souligné le succès de l'initiative «Interfaith Kosovo » en réunissant les chefs religieux de toutes les confessions au Kosovo, y compris l'Église orthodoxe serbe.

Le vice-ministre Selimi a également souligné la nécessité de promouvoir non seulement le dialogue interreligieux, mais aussi le dialogue au sein des croyances religieuses à aborder l'extrémisme religieux. Le vice-ministre des Affaires étrangères a parlé en présence des trois promoteurs du dialogue interreligieux, Rev. Gabriel Leonard Allen de la Gambie, le Dr Joseph Wandera du Kenya et Claudio Epelman de l'Argentine. Madame la professeure Steiner a animé le panneau.