Suivez-nous sur:

Le ministre Pacolli à l'Assemblée Nationale de France, la France intéressée par la coopération économique, éducative et culturelle

Paris, le 8 novembre 2017 - Une ambiance chaleureuse et un grand intérêt pour le Kosovo et les possibilités de renforcer et d'élargir la coopération entre les deux pays, était le climat dans lequel s'est déroulée la rencontre entre le premier Vice-Premier Ministre et le Ministre des Affaires Etrangères du Kosovo, M. Behgjet Pacolli, d'une part, et le groupe d'amitié France-Kosovo, de l'autre part, de l'Assemblée Nationale française, composé du président du groupe Bruno Questel et des membres du groupe, Joachim Son Forget, Mme Isabelle Rauch et Mme Laurence Trastour Isnart.

En discutant d'exemples concrets sur les possibilités de coopération au niveau économique et le potentiel offert par notre pays, le ministre Pacolli a invité les parlementaires à devenir des catalyseurs dans l'établissement d'une nouvelle dynamique dans les relations entre les deux pays.

" Un changement de modèle devrait être recherché. Non pas que l'investisseur vienne, construit et s'en va, mais que l'investisseur construit des formules de coopération à long terme avec les producteurs locaux ", a déclaré le ministre des Affaires Etrangères, Pacolli.

La production agricole et l'industrie légère, le tourisme et l'innovation étaient les domaines où les discussions entre les interlocuteurs étaient concentrées.

Dans la suite, le Ministre Pacolli a parlé de la nécessité de faire progresser les échanges éducatifs et de créer des ponts d'amitié à travers l'art. Dans ce contexte, il a mentionné l'exposition avec les œuvres de l'artiste éminent du Kosovo, Simon Shiroka, qui devrait être inaugurée demain à Paris et restera ouverte d'ici la fin du mois.

" Célébrons ensemble le 10ème anniversaire " était la conclusion commune, où les deux parties ont ensuite partagé de différentes idées pour approfondir la coopération pour l'année jubilaire de l'indépendance du Kosovo.
Le soutien à la correction d'une "injustice injustifiée " envers le Kosovo, comme le Ministre Pacolli a décrit la non-libéralisation des visas pour les citoyens kosovars, était une autre exigence spécifique pour le groupe d'amitié.

En soulignant le fait que " la liberté de circulation est un droit humain fondamental ", les députés français ont toutefois exprimé des réserves quant à l'afflux de demandeurs d'asile économiques susceptibles de provoquer la suppression éventuelle du régime des visas.

Pour sa part, le Ministre des affaires étrangères, Pocolli, a présenté ses arguments convaincants sur la raison pour laquelle ces réserves devraient être supprimées, en ajoutant que l'effort serait bilatérale: Premièrement: pour persuader l'Europe que les kosovars doivent circuler de toute urgence sur le continent, dont ils lui appartiennent naturellement et le second: pour persuader les kosovars d'exercer ce droit de manière responsable.

" L'Europe ne bénéficiera que de l'énergie de la jeune population et ouverte d'esprit du Kosovo; l'Europe ne devrait pas nous regarder comme un fardeau, mais comme un complément ", a souligné le ministre Pacolli.

M. Questel, à son avis, a trouvé particulièrement important et plein d'espoir le fait que les autorités du Kosovo déclarent fermement leur référence aux valeurs de l'illuminisme, dont la France est le premier signataire.

Le Kosovo est aligné avec les partenaires internationaux pour soutenir les droits fondamentaux des iraniensLe Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères, Behgjet Pacolli, accueille à la réunion la délégation du Ministère des Affaires Etrangères et du Commerce de la HongrieLe ministre des Affaires étrangères Pacolli félicite son homologue et le peuple kenyan à l'occasion du 54e anniversaire de l'indépendance (fête de Jamhuri)Le ministre des Affaires étrangères Pacolli: le Kosovo et la Slovénie vont approfondir la coopération économique, Forum économique dans les trois mois