Suivez-nous sur:

Le Ministre des Affaires Etrangères Pacolli: Le soutien français au Kosovo se poursuit, nous attendons une croissance des investissements

Paris, le 8 Novembre 2017 – " Venez au Kosovo, dans le pays avec une merveilleuse jeunesse, mais qui a besoin d'espoir, dans un pays qui traditionnellement, dans son éducation, sa culture qui a été orientée vers la France. Les paroles du Président Macron sur l'intégration des Balkans Occidentaux nous ont permis d'espérer ", a déclaré le ministre des Affaires Etrangères Pacolli, à la Ministre des Affaires Européennes au Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères lors de leur rencontre au Quai d'Orsay.

Il a ensuite demandé l'augmentation de la présence de l'économie française dans le secteur minier, énergétique et en particulier dans l'agriculture. " J'ai personnellement encouragé l'arrivée d'une grande entreprise comme Candia, dans la production du lait et de ses sous-produits ", a déclaré le ministre Pacolli, une invitation qui a été appréciée par son interlocuteur.

En outre, le ministre Pacolli a fait apprendre à la ministre française avec les efforts positifs du nouveau gouvernement, où AKR avait un rôle de déblocage et ensuite avec la perspective de l'intégration internationale du Kosovo, pour laquelle il a demandé l'aide de la France; ainsi que l'accès du Kosovo en matière du dialogue avec la Serbie.

En outre, le Ministre Pacolli a déclaré que la France devrait nous aider pour la libéralisation des visas, à élargir les reconnaissances pour l'état du Kosovo, où elle a joué un rôle de premier plan, ainsi qu'à l'adhésion du Kosovo aux organisations internationales.

Pour sa part, la ministre Loiseau a salué la création du nouveau gouvernement du Kosovo et l'a encouragée à jouer un rôle plus important dans l'intégration européenne en remplissant les conditions " parfois peut-être difficiles, en raison des pressions populistes sur notre opinion publique ", a déclaré la Ministre Loiseau.

Elle a également emandé l'attention du gouvernement des entrepreneurs français, ainsi que sur l'expansion et la protection de l'enseignement de la langue française.

La France sera un allié indéniable pour le Kosovo, pour l'intégration européenne, pour le dialogue avec la Serbie, pour la reconnaissance de l'état et dans tous les autres processus de progrès a reconfirmé l'attitude française envers le Kosovo, la ministre Loiseau.

Depuis la proclamation de l'indépendance du Kosovo, la France a fortement soutenu l'élargissement de la reconnaissance du Kosovo, le processus de construction de l'état en interne et elle a apporté un large soutien au Kosovo dans ses efforts pour rejoindre les organisations internationales multilatérales, comme ce fut le cas crucial de la France pour l'adhésion du Kosovo à l'Organisation Internationale de la Francophonie.

La France et le Kosovo entretiennent un dialogue étroit et ils coordonnent diverses questions, y compris bilatérales et multilatérales.

La parité stratégique kosovaro-français inclus, sans s'y limiter dans le domaine de la sécurité et la défense, l'économie, l'éducation et la culture.
 

Un Protocole d'Accord a été signé entre le MAE, le MAP et l'Ambassade de France pour la Coopération dans le " Renforcement de l'apprentissage de la langue française pour les hauts fonctionnaires du Gouvernement et la Coopération dans le Domaine des Activités de Promotion de la Francophonie au Kosovo"Communiqué de presseLe ministre des Affaires Etrangères Pacolli reçoit son homologue d'Autriche, Dr. Karin KneisslLe Ministre des Affaires Etrangères, M. Pacolli, félicite Israël pour le 70ème anniversaire de l'Indépendance, fait appel pour un réexamen de la reconnaissance du Kosovo