Suivez-nous sur:

Communiqué de presse

Prishtina, le 31 Octobre 2017 – Jusqu'à présent, le Ministère des Affaires Etrangères n'a reçu aucun document officiel concernant les informations selon lesquelles la République du Suriname a " retiré sa reconnaissance " à la République du Kosovo.

 Par conséquent, dans ces circonstances, le Ministère des Affaires Etrangères de la République du Kosovo fait uniquement référence au bon esprit de relations amicales entre la République du Kosovo et la République du Suriname et à la Note Verbale sur la reconnaissance officielle de cet état, datée du 8 juillet 2016 à laquelle le Gouvernement du Suriname a reconnu la République du Kosovo en tant qu'état indépendant et souverain.

Le ministère des Affaires Etrangères de la République du Kosovo est conscient de l'intérêt extraordinaire, des efforts soutenus et des objectifs malveillants de l'état voisin, la Serbie, concernant la destruction de la légitimité internationale de la République du Kosovo.

Néanmoins, le Ministère des Affaires Etrangères de la République parle avec le langage des faits et l'état de la réalité. Le langage des faits et l'état de la réalité est que le Kosovo est un état indépendant et souverain, avec la légitimité estampillé par la Cour Internationale de Justice, où il a été envoyé par la Serbie elle-même, reconnue par 114 pays de tous les continents, il a établi des relations diplomatiques avec 88 pays, il a rejoint plus de 60 Organisations régionales, européennes et internationales, il a ouvert près de 40 Missions Diplomatiques et de Postes Consulaires et il a accrédité des Ambassadeurs non-résidents dans une soixantaine de pays du monde entier.

Le Kosovo est maintenant factorisé et il a renforcé sa légitimité internationale et cela ne devrait pas non plus être considéré comme un obstacle pour la Serbie. Le Kosovo, en tant qu'état indépendant et souverain depuis près de dix ans, a prouvé qu'il a contribué à la paix et à la sécurité régionale et reste déterminé à travailler à cet égard en établissant de bonnes relations avec tous ses voisins, y compris la Serbie.

Le ministre des Affaires Etrangères Pacolli reçoit son homologue d'Autriche, Dr. Karin KneisslCommuniqué de presseLe Ministre des Affaires Etrangères et premier Vice-Premier Ministre du Kosovo, Behgjet Pacolli, a accueilli son homologue, le ministre grec des Affaires étrangères, Nikos KotziasLe ministère des Affaires Etrangères lance le cycle de conférences sur les développements mondiaux et régionaux