Suivez-nous sur:

Hoxhaj rencontre son homologue de l'Estonie, le soutien pour le Kosovo à l'agenda européen et de l'intégration

Prishtina, le 16 mai 2017 - Le ministre des Affaires Etrangères du Kosovo, Enver Hoxhaj, a rencontré son homologue de l'Estonie, le ministre Sven Mikser, qui est en visite officielle au Kosovo.

Le ministre Hoxhaj a exprimé sa gratitude pour le soutien continuel de l'Estonie, et la confiance portée dans l'indépendance et de l'état de Kosova.

L'Estonie assumera la présidence du Conseil de l'Union Européenne à partir du 1er Juillet, les deux parties ont discuté des moyens de coopération et de soutien de la part de l'Estonie au programme européen du Kosovo, y compris l'ASA, la libéralisation des visas et l'adhésion à des organisations internationales.

“ Ceci pour nous est très important par rapport à ce que nous avons dit même publiquement, que nos ambitions politiques sont à déposer une demande pour le statut de candidat à l'adhésion à l'UE, mais, bien sûr, cela se produira après que nous accomplissions nos obligations internes en tant qu'état ”, a-t-il dit.

Hoxhaj a déclaré que le Kosovo et l'Estonie, en tant que deux pays similaires en ce qui concerne le territoire et la population peuvent apprendre et profiter beaucoup les uns des autres, et il a montré qu'ils ont discuté des moyens de coopération entre les pays, avec un accent particulier sur la coopération dans l'application de la gouvernance online au Kosovo, l'éducation, l'économie, etc.

Les deux ministres ont également discuté de l'évolution de la région et le dialogue pour la normalisation des relations entre le Kosovo et la Serbie.  

Le ministre des Affaires étrangères Pacolli: le Kosovo et la Slovénie vont approfondir la coopération économique, Forum économique dans les trois moisLes lauréats du concours pour les photos et les meilleurs articles sur la promotion du Kosovo en 2017 ont été annoncés.La visite officielle du Vice-Premier Ministre Pacolli aux Etats-Unis, il devrait avoir des réunions du haut niveauLe vice-ministre des Affaires Etrangères, Anton Berisha, réagit au patriarche serbe: Ses déclarations sont des conclusions de regret et hors de l'esprit de la fête