Suivez-nous sur:

Hoxhaj rencontre son homologue belge: Du soutien à l'adhésion à des nouvelles organisations après celle des Douanes

Bruxelles, le 3 mai 2017 - Le ministre des Affaires Etrangères du Kosovo, Enver Hoxhaj a rencontré aujourd'hui le ministre des Affaires Etrangères de la Belgique, Didier Reynders, le deuxième jour de sa visite officielle à Bruxelles.

Le ministre Hoxhaj a remercié son homologue belge pour le grand soutien dans le processus de l'adhésion du Kosovo à l'Organisation Mondiale des Douanes, où la Belgique a joué un rôle important alors qu'ils ont discuté pour la coordination dans l'avenir pour d'autres organisations internationales, dont le Kosovo va déposer des demandes.

Les deux homologues ont discuté des relations bilatérales entre le Kosovo et la Belgique, et leur expansion dans le domaine économique et d'autres domaines d'intérêt.

“ Le soutien de la Belgique a été très important pour l'adhésion à l'Organisation Mondiale des Douanes, et c'est pour cela que j'ai profité pour remercier le ministre belge des Affaires Etrangères personnellement. Nous avons discuté de la coordination pour la coopération dans d'autres processus de l'adhésion du Kosovo à des organisations. De plus, nous avons parlé à un certain nombre d'accords que nous avons signés dans l'expansion de la coopération économique avec la Belgique ”, a déclaré Hoxhaj.

Hoxhaj a tenu aujourd'hui de nombreuses réunions avec les députés européens, où aussi a été formé le groupe d'Amitié Kosovo - PE.  

Discours du Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères à la cérémonie de remise des prix de meilleures photos et articles pour promouvoir le Kosovo au cours de 2017Le Kosovo est aligné avec les partenaires internationaux pour soutenir les droits fondamentaux des iraniensLe ministre des Affaires étrangères Pacolli: le Kosovo et la Slovénie vont approfondir la coopération économique, Forum économique dans les trois moisLe vice-ministre des Affaires Etrangères, Anton Berisha, réagit au patriarche serbe: Ses déclarations sont des conclusions de regret et hors de l'esprit de la fête